le blog de catherine

le blog de catherine

pourquoi ce blog ?

l'envie de partager me donne l'envie d'écrire ...
je vais profiter de ce blog pour vous donner des infos régulières sur les sujets qui me passionnent !

GEL DOUCHE & savon de marseille

soins du corpsPosted by catherine campioni 28 Nov, 2014 21:07

vidéo à regarder jusqu'au bout .... Gel douche, peaux sensibles s'abstenir

https://www.youtube.com/watch?v=RkTzofz0Rys


vu que la vidéo est assez longue, voici un petit résumé -éviter à tout prix le sodium laureth sulfate, sodium benzoate : très moussant mais très irritant

- éviter les produits contenant du methylchloroisothiazolinone ou methylisothiazolinone et encore plus les produits qui contiennent les 2 à la fois... il est rare qu'un gel douche classique ne contienne pas ces ingrédients !

- certains fabricants, sachant que le consommateur ne veut plus de parabène, font des "erreurs d'étiquetage" comme Lush e.a. et inscrivent "parahydroxybenzoate de methyl" = parabène... et vendent leurs produits comme des produits "frais et 100% naturels" ...

- ce qui est "rigolo" c'est que le thiazolinone a été abandonné il y a 20 ans parce que "trop irritant" et remplacé alors par le parabène... aujourd'hui les gens ne veulent plus de parabène et on retourne en arrière sans informer ...

- les produits WELEDA sont plus chers mais ne contiennent pas de conservateurs et sont bien meilleurs

- le plus simple, le plus économique et le plus sain est de se laver au savon, par exemple au vrai savon de marseille (sachant que n'importe quel savon est moins toxique qu'un gel douche classique...)

-comment reconnaitre un vrai savon de marseille ?

1/ seulement 4 ingrédients : huile végétale, soude caustique, eau et eau salée

2/ moulé sur les 6 côtés dont un petit cube sur le milieu d'une face

3/ minium 72% d'huile végétale hypoallergénique (donc toutes les copies au parfum, de couleur, qui ne sont pas des cubes etc ne sont pas de vrais savons de marseille... les % d'huile végétale figurent sur une de faces

4/ par déduction le vrai savon de marseille ne contient pas de graisse de boeuf (sel de suif) ou sodium tallowate, ce qui est le cas dans les savons dits de marseille, vendus en grande surface ...

5/ de couleur beige ou vert olive







DENTIFRICE

soins du corpsPosted by catherine campioni 28 Nov, 2014 21:04

dentifrice actuellement utilisé par tous à la maison : la poudre PER BLAN

- s'achète en magasin bio ou en droguerie (Di e.a.)

- ne contient pas de détergents, pas de soude, pas de fluor, pas de parabène, pas de colorants etc

- est entièrement biodégradable ...

- existe en version nature, menthe ou citron







RELAXATION - bains relaxants aux huiles essentielles

soins du corpsPosted by catherine campioni 17 Nov, 2014 20:10

Pour contrer les tensions et le stress de la journée, voici quelques idées de bains aromatiques

Il existe 3 types de bains :

Le bain froid dans lequel, on se trempe quelques secondes, juste le temps de rétracter les vaisseaux et de faire pénétrer des huiles essentielles > effet tonifiant garanti (plutôt me matin).

HE préconisées : pamplemousse, citron (pour le tonus), basilic exotique (pour chasser mauvaise humeur et idées noires)

Le bain tempéré dont l’effet est relaxant dure en général 10 à 15 minutes, idéal avant d’aller se coucher.

HE préconisées : lavande vraie, bergamote, petit grain bigarade (pour la détente), camomille romaine et sauge sclarée (en cas d’angoisse et de souci d’endormissement)

Le bain chaud dure plus longtemps, il dilate veines et vaisseaux, accélère la circulation sanguine et aide à éliminer les toxines par les émonctoires. Attention ce genre de bain est dangereux en cas de problèmes cardiaques, veineux et d’hypertension.

HE préconisées : citron, pamplemousse, cèdre, genévrier, bergamote (pour leur effet drainant et amincissant).

Attention, diluez toujours vos HE dans de l’huile végétale ou une base lavante neutre. Utilisez 20 gouttes d’HE maximum pour 4 cuillères à soupe d’huile végétale.



PEAU - gommage

soins du corpsPosted by catherine campioni 17 Nov, 2014 20:06

Le gommage à base d’huile d’olive et de sucre prêt en 1 minute pour le corps et le visage
Appliquer sur peau humide, la préparation ( 1 cuillère à soupe d’huile d’olive pour 2 cuillères à café de sucre
S’attarder sur les zones rugueuses comme les coudes, les genoux et les talons et sur le visage sur la zone T (front, nez, menton)
Rincer abondamment

fonctionne à merveille !

BOUCHE - bains de bouche

soins du corpsPosted by catherine campioni 17 Nov, 2014 19:20
à faire tous les jours en plus de l'utilisation du gratte langue, des brosses interdentaires, du fil dentaire, du brossage de dents classique pour une hygiène buccale parfaite - vous ne saurez plus vous en passer !

catherine



Les bains de bouche a l’huile

Notre bouche aussi importante et précieuse qu’elle soit est un réel nid à microbes !

Ce temple pourtant si sacré accueille un amas conséquent et quotidien de visiteurs extérieurs.

Nous passons nos journées à ingurgiter toute sorte de nourritures et boissons en tout genre, nous inspirons toute sorte d’air plus ou moins pollué, de la fumé, le tout cela associé à certaines mauvaises manilles que nous avons comme mordiller des bouchons de stylos, mettre nos doigts dans nos bouches, partager nos couverts avec d’autres, boire a la bouteille…

Ajoutons à cela d’autres interactions parfois plus agressantes comme la fumée de cigarette pour les gens qui fument et qui sont sous le feu des molécules toxiques ou encore ceux qui mâchent des chewing-gums qui contiennent toute sorte de molécules chimiques, d’additifs à longueur de journée…

Bref nous sommes constamment face à face avec des microbes, bactéries et virus qui ne souhaitent qu’une chose, s’emparer de ce nid si douillet qu’est la bouche pour s’y incruster sournoisement.

Une bonne hygiène bucco-dentaire est donc vitale car nous savons maintenant que des problèmes dans cet espace si précieux peuvent rapidement s’aggraver et s’envenimer jusqu’à s’immiscer dans le corps tout entier car la santé de la flore buccale est directement liée à la flore intestinale et donc c’est le pilier majeur de notre immunité.

La Santé passe par la bouche ! On ne le dira jamais assez…

Alors pourquoi ne pas essayer d’éviter au maximum les petits soucis en jouant la carte de la prévention et en se libérant par la même occasion des toxines du corps ?

Eh bien oui dans la catégorie des petits gestes qui sont très simples à effectuer pour une meilleure santé, il y’a ce que l’on appelle la thérapie à base d’huile ou encore « Faire Gandouch »

Cette thérapie n’est en fin de compte rien de plus qu’un bain de bouche d’huile ! Si vous le souhaitez vous pouvez avant de commencer par nettoyer votre langue avec ce que l’on appelle un gratte langue  c’est au choix mais l’association des deux est très efficace!

Cette méthode est connue et utilisée depuis la nuit des temps dans l’Ayurveda et pour la pratiquer depuis longtemps, je peux vous dire qu’elle est merveilleuse et qu’elle aide à soutenir l’organisme dans son ensemble.

D’ailleurs elle a toujours été recommandée par la célèbre doctoresse kousmine que j’affectionne particulièrement !

C’est une manière simple d’aider au nettoyage du sang et au décrassement des organes. Rajoutons aussi que cette méthode offre un grand nombre d’effets on ne peut plus bénéfiques sur les maladies des dents et des gencives comme le déchaussement et les inflammations. Cette technique participe également au blanchiment des dents ainsi qu’à la réduction du tartre.

Comprenant que cette méthode est un appui pour le corps tout entier voici une petite liste des maux ou difficultés qu’elle peut nous aider à enrayer.

Elle peut être d’une grande efficacité pour les maux de tête, les maladies de la peau, les troubles des poumons et du foie, les troubles du cœur et des reins, l’encéphalite, les troubles menstruels, la perte de mémoire, les troubles nerveux, les cernes, les visages bouffis, les maladies de la peau, les ulcères de l’estomac… Bref c’est un vrai trésor sur lequel on ne peut pas cracher !

On dit même qu’elle serait conseillé pour augmenter la durée de vie !

Pour procéder, c’est d’une facilité déconcertante, il suffit simplement de faire un bain de bouche quotidien avec environ une cuillère à cafe ou à soupe d’huile ou (De Sésame, de Coco, de Tournesol ou d’olives..) et de jouer avec celle-ci en la faisant circuler lentement dans chaque recoin de la cavité buccale et de la faire passer entre les dents pour une durée de 10 à 20 minutes et cela avant d’avoir ingurgité quoi que ce soit donc évidemment le matin à jeun est le meilleur moment pour procéder a ce soin !

Ensuite il vous faut rincer abondamment votre bouche et la nettoyer en profondeur pour enlever tous les résidus de toxines qu’il pourrait y avoir dans votre bouche ! Commencez par un peu d’eau tiède avec pourquoi pas du sel de mer non raffiné puis à terme, brossez-vous les dents !

Le mélange de l’huile avec la salive active les enzymes et ces dernières vont attirer les toxines que le foie n’a pu éliminer.

Vous verrez aussi que l’huile recrachée sera de couleurs blanche et d’aspect laiteux ! Cela signifiera que vous avez bien réussi le processus ! Si elle est encore jaune c’est que vous n’avez pas fait cela assez longtemps.

Bien évidemment vous ne devez absolument pas avaler l’huile qui sera devenue totalement remplie et saturée avec de nombreuses toxines, microbes et des milliards de bactéries nuisibles.

Veillez aussi à utiliser l’huile la plus pure possible donc, pressée à froid, non raffinée et de première pression… L’huile de sésame et de coco sont davantage recommandées !

Je peux vous garantir que votre organisme tout entier pourra vous remercier !

Essayez et vous verrez au bout de quelques jours les premiers résultats…

PS : Pour ceux que ça intéresse voici un article qui parle de l’inefficacité des bains de bouche classiques !
www.holodent.com/article-bains-de-bouche-abces-dentaire-infection-gencive-57211003.html



PEAU crèmes solaires

soins du corpsPosted by catherine campioni 17 Nov, 2014 18:57

source NEOSANTE EDITIONS

"Crèmes solaires: fausses vertus et vrais problèmes" par Pryska Ducoeurjoly

Pour les dermatologues et pour les fabricants, les crèmes offrent une protection salutaire contre le rayonnement solaire. Mais rien n’est moins sûr! En 1998, une chercheuse new-yorkaise a présenté une analyse de 16 études qui concluait que l’utilisation de crème solaire n’était pas un facteur de protection contre le mélanome malin. Rebelote en 2003 : une équipe de chercheurs américains a publié une méta-analyse de 18 études arrivant aux mêmes conclusions. Bref, le bénéfice principal des crèmes (prémunir contre la forme la plus grave de cancer cutané) est loin d’être évident. Ce qui commence à l’être, c’est au contraire le danger qu’elles représentent. Depuis la fin des années 90, Margaret Schlumpf, chercheuse à l’université de Zurich, experte en toxicologie, s’inquiète des propriétés chimiques de certains filtres anti-UV. Et plus particulièrement de leur caractère œstrogénique, c’est-à-dire de leur capacité à se comporter comme des hormones féminines.

Les résultats qu’elle a obtenus en testant sur des rats dix substances couramment utilisées dans les produits solaires montrent que six d’entre elles affectent gravement le développement sexuel des animaux (Toxicology, juillet 2004). La journaliste allemande Rita Stiens en a remis une couche avec son ouvrage « La vérité sur les cosmétiques » : «En 2003 déjà, Margret Schlumpf, W. Lichtensteiger et H. Frei présentaient des recherches approfondies sur les conséquences de l’utilisation massive de filtres synthétiques. Selon ces études, nous sommes doublement exposés – par l’intermédiaire de la peau et de la chaîne alimentaire – car ces composés généralement lipophiles s’accumulent dans les aliments gras, comme les poissons et le lait maternel.»
Rita Stiens se fait aussi l’écho des préoccupations concernant la biodiversité : « De nouvelles recherches menées par des biologistes marins, et rendues publiques début 2008, ont décrit l’étendue effrayante des dégâts. Les scientifiques de l’Université Polytechnique d’Ancône (Italie) en tirent une conclusion très claire : les crèmes solaires contenant des filtres synthétiques mettent en danger les récifs de coraux du monde entier. D’après eux, 10 microlitres de crème solaire dans un litre d’eau de mer entraînent déjà une décoloration totale du corail en l’espace de quatre jours. »

Labos de banane
L’organisation Euromelanoma a lancé sa campagne 2012 de prévention des cancers de la peau et une semaine de dépistage gratuit dans toute la Belgique en mars dernier, avec pour symbole une banane tachetée…
Il suffit de lire attentivement les dépliants et communiqués de presse de cet organisme à dimension européenne pour prendre conscience que cette campagne contre le cancer de la peau joue beaucoup sur la peur, avec le soutien des dermatologues : «Le cancer de la peau survient habituellement chez les personnes de plus de 50 ans ou plus tôt si exposition prolongée et/ou intense au soleil. Une personne sur 6 développera un cancer de la peau au cours de sa vie». Mais qui est donc Euromelanoma ? Sur le site www.euromelanoma.org,sous la rubrique A propos, aucune info ! Seulement les logos de trois laboratoires pharmaceutiques. Et sur l’affiche officielle, quasiment toute l’industrie des crèmes solaires est représentée. D’où sort cette donnée alarmante qu’une personne sur 6 sera atteinte par un cancer de la peau ? Si cela inclut tous les types de cancer de la peau, il n’y a pas de raison de s’affoler. On sait notamment que les carcinomes (95% des cancers de la peau) sont d’évolution lente, rarement mortels et apparaissent généralement après 50 ans. Les mélanomes, eux, représentent 5% des cancers de la peau. Et 20% de ces 5% aboutissent à un décès, selon les chiffres de Brigitte Houssin dans « Soleil, mensonges et propagande ». Que dire également du dépistage qui a considérablement progressé, aboutissant à augmenter le nombre de cancers de la peau répertoriés du fait d’actes chirurgicaux préventifs, alors qu’ils n’auraient pas forcément fait parler d’eux (voir à ce sujet notre dossier de mars 2012 et l’interview de Bernard Junod en page 10). D’autres données invitent à nuancer les propos alarmants de ce type de campagne. Car si on prend l’exemple français, les plus de 65 ans représentaient 7,5 millions de personnes en 1980, contre plus de 10 millions en 2006. Il est donc logique que le nombre de cancers de la peau soit en augmentation dans les pays aux populations vieillissantes. L’INVS, Institut de veille sanitaire français, a par ailleurs estimé le taux de mortalité par cancer de la peau : ils représentent 1,3% des décès par cancer chez les hommes et 1,7% des décès par cancer chez les femmes. Voilà qui ramène la menace solaire à de plus justes proportions.



« Previous